Parti Socialiste de Fontenay-sous-Bois

Parti Socialiste de Fontenay-sous-Bois

Le premier numéro de « Fontenay actus »

FONTENAY ACTUS

Tous les mois les socialistes de Fontenay publieront cette lettre d’information en diffusion militante dans les quartiers et via internet. 

 

Edito : Fontenay d’abord !

Avec ce premier numéro de « Fontenay-actus », les socialistes Fontenaysiens, ont pour objectif de vous donner plus régulièrement des informations et des prises de position sur la vie de notre ville et de ses quartiers.

Privés d’élus depuis mars 2014, nous sommes toujours investis dans la vie de la cité et poursuivons notre action auprès des Fontenaysiens.

Dans les conseils de quartiers, les commissions (lorsqu’elles sont ouvertes !), les conseils d’écoles… nous sommes à l’écoute et vigilant sur les politiques menées par la municipalité Front de gauche-EELV.

Nous avons toujours des points de désaccords notamment sur les finances, la sécurité, la démocratie locale…

Sur ce dernier sujet, suite au remplacement « surprise » de notre Maire, nous partageons le mécontentement de nombreux Fontenaysiens devant ce reniement des engagements de campagne, également dénoncé par des électeurs et des élus de la majorité actuelle.

L’envie de démocratie est forte aujourd’hui, nous souhaitons y répondre à notre échelle en ouvrant le débat avec les Fontenaysiens et en étant force de propositions…

Chaque trimestre nous vous proposerons ainsi une soirée d’échanges, de débat,  les « Jeudis de Fontenay », sur un thème national ou local avec des intervenants d’origines diverses, politiques ou issus de la société civile, du monde économique…

La première aura lieu le jeudi 16 juin prochain et nous aurons le plaisir de vous y accueillir.

Patrice BEDOURET

Secrétaire de section

 

DEMOCRATIE LOCALE : Un reniement de campagne

Le Parti Socialiste regrette que le Maire élu en mars 2014, n’ait pas tenu l’engagement pris devant la population, d’honorer tout son mandat.

A l’heure où les français demandent à leurs élus, transparence et langage de vérité, ce type de comportement ne grandit pas la démocratie.

Le Parti Socialiste prend acte de la désignation de Jean Philippe Gautrais comme successeur et le jugera sur ses actes et les politiques publiques conduites, avec comme seul objectif l’intérêt des Fontenaysiens.

Le Parti Socialiste observera également son attitude vis-à-vis des composantes les plus extrêmes du Front de Gauche dont les attitudes sectaires avaient été privilégiées en 2014, avec pour conséquences, une majorité rétrécie.

Même si lors du dernier mandat, les rapports s’étaient progressivement tendus, avec notamment des dissimulations envers les élu-e-s socialistes, et des différends sur certaines des politiques menées, le Parti Socialiste tient à rendre hommage à l’action municipale menée par Jean François Voguet depuis 1977.

 

BUDGET 2016 : La fiscalité variable d’ajustement

Fontenay-sous-Bois fait partie des 13 communes du Val de Marne (sur 47) qui augmente sa pression fiscale en 2016.

Non contente d’avoir déjà augmenté les impôts locaux de plus de 6 %, depuis le début du mandat, la municipalité Front de Gauche-EELV persiste en 2016.

Une augmentation en trompe l’œil puisque d’un côté on annonce une baisse de 5 % de la taxe d’habitation et de l’autre une hausse de la taxe foncière de 12 % !

D’après la dernière édition du bulletin municipal, la baisse de la taxe d’habitation ne compensera pas en effet la hausse de la taxe foncière pour les propriétaires. Cette augmentation  même minime (20 euros pour une famille avec enfants) caractérise un choix politique que nous ne partageons pas. Lors du précédent mandat alors titulaire de la Délégation aux Finances nous avions permis le gel de la fiscalité.

Pour les Socialistes, d’autres leviers sont en effet possibles :

  • Maitriser      les dépenses de gestion, rechercher les économies de      fonctionnement : parc automobile, communication, réceptions,…
  • Mieux ajuster les budgets      prévisionnels, pour éviter la non consommation des dépenses inscrites,
  • Eviter la multiplication d’activités      redondantes impactant fortement la gestion des Ressources humaines,
  • Mettre en place un vrai programme      de gestion prévisionnelle des effectifs de personnel communal permettant      de faire face aux mutations et aux redéploiements potentiels,
  • Mieux définir      le périmètre des projets,
  • Privilégier les      investissements réellement générateurs d’économies de fonctionnement et      rechercher activement l’octroi de subventions…
  • Développer les financements      participatifs : mécénat, sponsoring…

Une politique budgétaire plus vertueuse notamment en termes de dépenses de fonctionnement permettrait d’augmenter la capacité d’investissement et de réduire le poids de la dette de notre ville.

EN BREF…

– 40 % pour le budget d’investissement  travaux !

Lors de la dernière commission municipale patrimoine bâti, une baisse importante des crédits inscrits au budget 2016 (-40 %) a été annoncée : inquiétant au vu des besoins en termes de rénovation des équipements…

« Fontenay-socialiste » : Méfiez-vous des contrefaçons !

Un quarteron d’élus « compagnons de route » du Front de Gauche s’est auto-proclamé « Fontenay-Socialiste » en mars 2014. Exclus du PS depuis 2013, ils ne représentent qu’eux-mêmes … « Fontenay-socialiste » est en effet  une association créée il y a 30 ans par le PS, elle est présidée par Bernard Bénédict ancien élu.

« LES JEUDIS DE FONTENAY »

Le Jeudi  16 juin 2016 à 20H30

      Ecole primaire Victor Duruy – 7, rue de Joinville

 

     Quel avenir pour la gauche de

       gouvernement ?

         Avec :

  • Laurence Abeille, Députée du Val de Marne- Europe Ecologie Les Verts
  • Emeric Bréhier, Député de Seine et Marne-Secrétaire national du Parti Socialiste
  • Jean Luc Carrier, Mandataire départemental de «La Fabrique»-Parti Socialiste
  • Christophe Madrolle, Secrétaire général du Front Démocrate
  • Georges Saunier, Historien-Institut François Mitterrand

 

 

Un verdit inadmissible : soutien à Stéphanie et Emmanuel !

 
Vendredi 20 mai, une délégation importante du Comité de soutien est  venu soutenir Stéphanie Michel et Emmanuel Chareix, poursuivie pour diffamation au Tribunal correctionnel de Créteil.

Liliana Moyano, présidente de la FCPE, était également présente, ainsi que Ali Aït Salah président de la FCPE 94.

Malgré les plaidoiries des avocats le jugement condamne Stéphanie et Emmanuel.
– reconnu coupable de diffamation
– amendes avec sursis
– dommages et intérêts à payer aux victimes
– obligation pour la FCPE Nationale de publier le jugement sur son site internet pendant un mois.

Nous ne pouvons ni le comprendre, ni l’accepter.
Stéphanie et Emmanuel ont immédiatement fait appel, celui-ci est suspensif

Nous  réaffirmons notre engagement solidaire et résolu pour défendre les valeurs d’égalité filles-garçons,  le service public d’éducation, l’esprit des Lumières et la lutte contre l’homophobie.
Nous renouvelons notre soutien total à Stéphanie et Emmanuel qui incarnent les valeurs portées par tous les parents d’élèves de la FCPE.

S’attaquer à l’un d’entre nous, c’est s’attaquer à nous tous.
Le comité de soutien à Stéphanie Michel

Contact : soutien.smichel.fontenay@gmail.com

Contacts presse :

  • Pour le comité de soutien : Olivier Vinay : 06 20 55 57 61 / Aude Leroy : 06 77 96 61 13
  • Pour la FCPE 94 : GillesPoletti : 06 33 77 11 67

Pétition:
http://www.petitions24.net/stop_aux_poursuites_judiciaire_contre_stephanie_michel_elue_fcpe

Départ de Jean François Voguet : la position des socialistes

Le Parti Socialiste de Fontenay-sous-Bois prend acte du départ de Jean François Voguet qui sera remplacé le 22 mai  prochain par Jean Philippe Gautrais.

Le Parti Socialiste regrette que le Maire élu en mars 2014, n’ait pas tenu l’ engagement pris devant la population, d’honorer tout son mandat.

A l’heure où les français demandent à leurs élus, transparence et vérité, ce type de comportement ne grandit pas la démocratie.

Même si lors du dernier mandat, les rapports s’étaient progressivement tendus, avec notamment des dissimulations envers les élu-e-s socialistes, et des différents sur certaines des politiques menées, le Parti Socialiste tient à rendre hommage à l’action municipale de Jean François Voguet depuis 1977.

Le Parti Socialiste salue la désignation de Jean Philippe Gautrais comme successeur et le jugera sur ses actes avec comme seul objectif l’intérêt des Fontenaysiens.

Le Parti Socialiste observera notamment son attitude vis-à-vis des composantes les plus extrêmes du Front de Gauche dont les attitudes sectaires avaient été privilégiées en 2014, avec pour conséquences, une majorité rétrécie.

Démocratie, urbanisme, jeunesse et éducation, environnement, sécurité… le Parti Socialiste sera vigilant sur les politiques publiques que conduira le nouveau Maire pour répondre aux besoins des habitants.

Patrice Bédouret, nouveau secrétaire de la section PS Fontenay-sous-Bois

PB JLCSuite au départ pour raisons personnelles de mon ami Jean Luc Carrier, j’ai été élu hier soir à l’unanimité Secrétaire de la section du Parti Socialiste de Fontenay-sous-Bois.

Comme l’ensemble des militants socialistes de notre ville, je remercie Jean Luc pour l’énorme travail accompli ces dernières années au service de notre mouvement politique. 

Soutenu par l’ensemble des sensibilités de notre parti, il a su préserver notre cohésion  dans un contexte parfois délicat. Il a été un élu exigeant et très investi pour sa ville, et l’un des artisans majeurs de notre campagne des municipales de 2014.

Il a ensuite été un candidat très actif dans la dernière campagne des élections régionales dont les résultats au niveau local ont permis au Parti Socialiste, d’être la première force de gauche sur la ville.

Pour son esprit  militant, sa force de travail, je suis très heureux qu’il ait annoncé la poursuite de sa participation à notre direction locale et donc à la vie de notre section.

Je poursuivrai dans la sérénité et dans l’unité, ce travail collectif entamé depuis plusieurs années pour proposer une alternative politique à gauche sur notre ville, en phase avec les intérêts des Fontenaysiens.

Adhérent depuis 1989, je ne peux me résoudre d’autre part à voir mon parti se déchirer au niveau national. Je rechercherai, comme je l’ai toujours fait, à réunir nos différentes sensibilités autour de projets communs.

Dans la perspective d’échéances électorales majeures, le rassemblement de l’ensemble de la gauche sera par ailleurs nécessaire. A notre échelle, il faudra donc poursuivre le dialogue avec les autres formations politiques progressistes. Nos différences sont réelles et il n’est pas dans mes intentions de les gommer,  mais comme nous l’avons montré lors des dernières élections territoriales, nous devrons dépasser nos antagonismes pour battre la droite et l’extrême droite.

Je veillerai à ce que nous portions un regard exigeant sur la politique de la municipalité, sans démagogie et sans posture.

Patrice Bédouret

Secrétaire de la section PS Fontenay-sous-Bois

Droite Fontenaysienne : la carpe et le lapin

L’ « affaire » de la Marianne des réfugiés, montée en épingle par un Front national en quête de visibilité sur notre commune, démontre une fois encore l’union de façade de la droite locale.

Sous couvert d’unité de parole, il y a surtout une discordance de vue qui n’est que la traduction, au local, de fortes divergences au niveau national entre l’UDI et les ex UMP qui se disent républicains.

Petit rappel des faits.

Dans le cadre d’ArtCité, un ensemble d’œuvres est exposé en Mairie. Nombreuses sont celles qui traitent du drame vécu par les réfugiés. Une semble plus particulièrement retenir l’attention, tout au moins celle de Wallerand de Saint Just, tête de liste du Front National aux prochaines élections régionales il s’agit d’une Marianne représentée sous les traits d’une réfugiée.

Ce week end l’élue LR, Brigitte Chambre Martin, semble se satisfaire de cette exposition. Elle précise même « La majorité municipale n’a ni le monopole de l’art, ni celui de la convivialité », le tout accompagné d’un petit smiley. De polémique point.

Le problème c’est que dans le même temps, la polémique lancée par le FN s’amplifie et que ce dernier annonce une manifestation pour le lundi soir. Changement de ton de madame Chambre Martin qui d’un coup trouve que la présence de cette Marianne pose problème « J’aurais préféré qu’on mette les deux Marianne côte à côte pour ne pas opposer les Fontenaysiens en difficulté qui ont besoin d’aide et la volonté d’accueillir les réfugiés ». Cette mise en parallèle des français en difficultés et des réfugiés est d’ailleurs la marque de fabrique conjointe, ces derniers temps, du Front National et de l’ex-UMP.

Pendant ce temps le silence de Gildas Lecoq est assourdissant. Tout juste celui-ci sortira hier au soir un communiqué alambiqué soutenant la liberté d’expression mais regrettant la présence de l’œuvre. L’élu UDI « s’agaçant » de la situation. Il en profite au passage pour mixer Front de gauche et Front national.

Le problème c’est que les positions, quand elles ne concernent pas les ampoules manquantes sur des candélabres, ou des herbes folles qui poussent sur les trottoirs, sont difficiles à concilier pour les deux « alliés »

Quoi de commun entre les positions d’un parti, l’UDI, dont la plupart des leaders se réclament d’une forme d’humanisme (fut-il de droite) et les ex-UMP qui naviguent entre pains au chocolat et notions de race blanche pour courir derrière le Front national ?

Le Parti Socialiste de Fontenay a participé au rassemblement de lundi soir pour s’opposer au Front National. Il s’opposera également à toute dérive de la droite, qui se dit républicaine, et qui, de plus en plus, se cale sur la rhétorique du FN.